Lef Objectifs

Lef Objectifs

Un Aperçu

La Turquie entretient depuis longtemps des relations historiques et culturelles avec le continent africain. Le boom économique de la Turquie depuis une décennie s’est accompagné d’un regain d’intérêt pour l’Afrique et le volume des échanges commerciaux avec le continent a quadruplé pour atteindre 18,9 milliards USD en 2017 en 15 ans depuis que la stratégie turque sur le développement des relations économiques avec les pays africains a été préparé en 2003.

L’approche «gagnant-gagnant» de la Turquie vis-à-vis de l’Afrique a abouti à cette relation naissante entre les parties. Cette politique met l'accent sur l'égalité politique et le développement économique mutuel plutôt que de créer des nouvelles relations de dépendance, de tutelle et d'exploitation.

Conformément à la politique d’ouverture de la Turquie à l’Afrique, les Conseils d’Affaires DEİK / Turquie-Afrique visent à améliorer les relations commerciales et d’investissement de la Turquie avec les pays africains et le continent dans son ensemble; ainsi que d'accroître la part des entreprises turques dans la géographie africaine en fournissant des plateformes de réseautage pour rassembler les dirigeants politiques, les décideurs, les chefs d'institutions financières, dirigeants d'entreprises et les investisseurs en Afrique et en Turquie pour de nouveaux partenariats commerciaux, joint-ventures et investissements.

Dans ce contexte, le premier Forum économique et commercial Turquie-Afrique s'est tenu sous les auspices du Président de la République de Turquie, S.E. Recep Tayyip Erdogan et le Président de l'Union africaine, H.E. Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad, les 2 et 3 novembre 2016 à Istanbul.

Le Forum, qui s’est tenu sous le slogan «Unissons-nous, Découvrons, Créons», a réuni 50 hauts fonctionnaires et 3 000 entrepreneurs de Turquie et de 49 pays africains.

Cette année, le deuxième Forum économique et commercial Turquie-Afrique sera organisé conjointement par le Ministère Turc du Commerce, la CUA et DEİK sous le slogan «Construire ensemble un avenir durable au travers d'investissements et de joint-ventures» les 10 et 11 Octobre 2018 à Istanbul.

Le Forum vise principalement à promouvoir les investissements turcs et africains en analysant les relations commerciales et économiques entre l'Afrique et la Turquie; évaluer l’approche de la Turquie en matière d’investissement en Afrique; faciliter l'interaction entre les deux communautés d'affaires et entamer un dialogue entre les investisseurs turcs, de l'UA et des CER. Il vise également à mettre en lumière les attentes suscitées par l’Agenda 2063 en tant que programme de transformation sociale, économique et politique qui fera de l’Afrique un continent prospère, uni et économiquement indépendant.

Le premier événement se déroulera en compagnie des ministres de l'économie, du commerce et des finances des pays africains, les dirigeants et présidents des chambres de commerce, les ONG, les associations et organisations professionnelles, les commissaires de la CUA et les secrétaires généraux des communautés économiques régionales africaines, des représentants de la Banque Africaine de Développement (BAD) et d'autres institutions financières, des missions diplomatiques, des membres de la presse, des entrepreneurs et des investisseurs de Turquie et du continent.

Cet évènement de deux jours sera enrichi par les remarques liminaires du président de l'Union africaine et Président de la République du Rwanda, S.E. Paul Kagame et du Président de la République de Turquie, S.E. Recep Tayyip Erdogan, suivies d’une remise des prix et une réception de bienvenue avec défilé de mode. Il y aura ensuite des réunions G2B où les ministres invités parleront de l'environnement d'investissement actuel et des opportunités dans leurs pays; des sessions de discussion où les entreprises turques ayant fait d'importants investissements en Afrique partageront leurs expériences ainsi que leurs principaux projets d'investissement, en particulier dans les infrastructures, les secteurs des transports et de l’énergie. Les instruments de financement seront examinés par des experts. En outre, des réunions inter-entreprises et des séances de réseautage avec les CEO auront lieu simultanément.

Les Sessions thématiques

La coopération à long terme de la Turquie avec l’Afrique sur une base mutuellement avantageuse et la réalisation d’une vision africaine reposant sur la devise «les questions africaines ont besoin de solutions africaines» formeraient une coopération fructueuse en combinant le savoir-faire turc et les ressources africaines afin de développer des produits à valeur ajouté et les exporter vers des pays tiers. À cet égard, les secteurs du textile et du tourisme pourraient être des secteurs cibles présentant un grand potentiel de coopération.

Au cours des deux dernières décennies, les industries turques du textile et de l’habillement ont joué un rôle important sur les marchés mondiaux. En Turquie, le secteur de l'habillement est le deuxième secteur après celui de l'automobile, avec une part de 12,4% (17 milliards de dollars d'exportations en 2017). L'industrie du vêtement et du textile est largement basée sur le coton et la production intérieure ne répond pas pleinement à la demande, ce qui fait de la Turquie le troisième plus grand importateur de coton au monde. Pendant ce temps, environ 8% du coton commercialisé sur le marché mondial est récolté en Afrique subsaharienne, une région qui a beaucoup plus de capacité de plantation avec un avantage concurrentiel en raison de l’accès en franchise des exportations au grand marché américain. À cet égard, la Turquie peut fournir la technologie et la formation professionnelle pour augmenter cette part et obtenir des avantages mutuels. Dans le cadre du programme du Forum, des orateurs discuteront de la question de «La position de l'Afrique dans l'évolution du commerce international des textiles et la collaboration potentielle de la Turquie» afin de promouvoir les investissements et les joint-ventures dans le secteur textile.

En 2016, la Turquie était la dixième destination touristique la plus populaire au monde selon UNWTO. Le nombre de voyageurs étrangers arrivant en Turquie en 2017 était de 38,6 millions. 165 chaînes et groupes hôteliers ont actuellement 824 hôtels en Turquie et 82% de ces hôtels appartiennent à des propriétaires nationaux. Il existe également plusieurs chaînes hôtelières turques dotées de normes mondiales de tourisme durable. D’autre part, l'offre hôtelière en Afrique reste générique et il manque des logements de qualité. Le nombre d’arrivées en Afrique devrait passer de 100 millions à 150 millions d’ici 2027. En outre, 42% de la population africaine, qui compte un milliard de personnes, vit aujourd’hui dans des villes et le pouvoir d’achat des consommateurs et des entreprises ne cesse d’augmenter. Dans ce contexte, les investisseurs hôteliers turcs peuvent répondre à ce besoin élevé d’hébergement et proposer des services de gestion hôtelière ainsi que des formations professionnelles. En outre, les entreprises turques pourraient également offrir des services d’ingénierie et de construction pour les infrastructures touristiques en Afrique. Dans le cadre du programme du Forum, les orateurs principaux des secteurs concernés discuteront des thèmes suivants: ‘’Quels seront les éléments qui façonneront l’avenir du tourisme en Afrique au cours des dix prochaines années : Infrastructure, Investissement et Technologie ‘’

En 2017, la Turquie été classée deuxième par rapport au nombre de sociétés contractantes qui ont réalisé le plus grand volume de projets dans le monde en dehors de leur pays d'origine, et ce pour la 10ième année consécutive, selon la dernière liste des 250 plus grands entrepreneurs du magazine

Engineering News Record (ENR). Des entrepreneurs turcs expérimentés dans les projets de PPP figurent également parmi les principaux entrepreneurs en Afrique. Les pays africains tiennent environ 21% de part dans le volume global des affaires internationales des entrepreneurs turcs (la part de l'Afrique du Nord est de 19%). Les entrepreneurs turcs ont jusqu'à présent entrepris plus de 1.150 projets d'une valeur de 55 milliards USD sur le continent. En attendant, l'urbanisation rapide en Afrique crée un besoin urgent de logements, d'infrastructures et d'électricité. En 2017, le plus grand nombre de projets évalués à 50 millions USD ou plus (303 projets représentant 307 milliards USD) en Afrique relevaient du secteur des transports (36%), suivi de l’immobilier (22,4%), de l'énergie (19,1%) et Shipping & Ports (7,9%). Par ailleurs, la plupart de ces projets connaissent des dépassements de coûts. À cet égard, les entrepreneurs turcs et les sociétés d’énergie délivrent leurs projets dans les délais et budgets impartis et proposent des solutions axées sur la connaissance pour des projets de construction complexes. Dans le cadre du programme du Forum, le thème ‘’Collaboration entre la Turquie et l’Afrique sur la construction, l’infrastructure et l’énergie’’ sera examiné par les dirigeants et les représentants d’institutions pour promouvoir les opportunités et les grands projets de PPP avec des instruments financiers.

En outre, l'une des sessions se concentrera sur ‘’Le financement du commerce et de l'investissement en Afrique’’ et rassemblera des représentants de la Banque africaine de Développement, Afreximbank, ITFC, FCI et la banque turque Eximbank afin de promouvoir leurs services et solutions de financement.

Le deuxième jour du Forum, la réunion ministérielle se tiendra sous le thème ‘’Commerce équitable, libre et durable : Les risques du protectionnisme pour l'Afrique’’ avec la participation des ministres invités des pays africains. Le communiqué conjoint de cette réunion sera annoncé aux médias. Il y aura également une cérémonie de chant pour célébrer des accords de coopération avec la Turquie et d'autres pays participants.

Réunions d'Affaires bilatérales

  • Les gens d’affaires d’Afrique et de la Turquie auront l’occasion de se rencontrer en personne et de nouer de nouveaux liens d’affaires
  • Créez un contact direct avec vos futurs partenaires : acteurs économiques turcs, régionaux et internationaux, investisseurs et fabricants
  • Participez aux réunions de CEO pour développer de nouvelles joint-ventures

Avantages

  • Présentez votre entreprise et vos projets, produits et services
  • Établissez des relations avec les investisseurs turcs des principales zones économiques mondiales
  • Engagez-vous avec les médias internationaux et les entreprises
  • Profitez des opportunités uniques pour renforcer les contacts avec les acteurs économiques
  • Accédez à des projets majeurs et à des instruments financiers
  • Développez de nouveaux partenariats dans les pays tiers
  • Améliorez votre réseau d'entreprise

Objectifs

  • Sensibiliser les milieux d'affaires turcs et africains à l'Afrique et à la Turquie
  • Analyser la situation actuelle des relations commerciales et économiques entre la Turquie et l’Afrique
  • Rechercher les opportunités de coopération entre la Turquie et l’Afrique et discuter des défis
  • Encourager les entrepreneurs turcs et africains du secteur privé à créer des opportunités d'investissement et des joint-ventures des deux côtés
  • Evaluer de nouvelles approches pour les investissements turcs en Afrique.
  • Accroître l’interaction entre les milieux d’affaires de la Turquie et d’Afrique.
  • Lancer une plate-forme de dialogue avec les Communautés économiques régionales africaines.